La ressource mondiale en matière de preuves scientifiques sur l’expérimentation animale

Loading
Main menu
Select a language
Search
Loading

Le serpent à sonnette pygmée sombre

Le serpent à sonnette pygmée sombre (Sistrurus miliarius barbouri) vit dans plusieurs Etats au Sud des Etats Unis. C’est l’un des serpents venimeux les plus abondants en Floride, mais dans certaines zones, ces serpents se battent pour survivre.  Ce serpent a tendance à vouloir se protéger mais en cas de morsure, celle-ci n’est que rarement mortel bien qu’elle soit douloureuse et puisse entrainer la perte de phalanges. Selon l’université de Floride, le serpent n’a pas tué une seule personne avec sa morsure. Ce n’est pas très surprenant si on regarde la taille de l’animal qui atteint au maximum une soixantaine de centimètres, ce qui est bien plus petit que ses cousins plus dangereux. Bien qu’il ne soit pas fatal, le venin du serpent est hémotoxique et peut causer une douleur atroce et des gonflements. 

 

 

Eptifibatide

Le venin du serpent contient des désintégrines, nottament un type avec une séquence rare appelé barbourine. Cette molécule a une forte activité de liaison avec un récepteur qui joue un rôle important dans l’agrégation des plaquettes sanguines qui peuvent conduire à la formation de caillots sanguins. Lorsque le venin pénètre dans la circulation sanguine, la barbourine inhibe par compétition ce récepteur, ce qui diminue l’agrégation plaquettaire, et réduit ainsi la coagulation sanguine.

Eptifibatide est un peptide conçu pour imiter la petite partie active de cette protéine du serpent. Il est utilisé comme agent anti-coagulation pour prévenir les problèmes cardio-vasculaires tels que les crises cardiaques, les syndromes coronariens aigus, ou les angines de poitrine en empêchant les plaquettes de s’agréger. 


Main menu
Select a language
Search
Loading