La ressource mondiale en matière de preuves scientifiques sur l’expérimentation animale

Loading
Main menu
Select a language
Search
Loading

Le cancer des testicules

By Netha Hussain (Own work) [CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Le cancer des testicules est le cancer le plus fréquent chez les hommes âgés de 15 à 40 ans. Bien qu'il ne représente que 1 % des cancers observés chez les hommes occidentaux, il est inhabituel de par la tranche d'âge affectée. Les taux d'incidence du cancer des testicules chez les hommes d'origine européenne ont augmenté de 3 % par an au cours des 50 dernières années. Les raisons de ce changement ne sont pas claires. Les taux de survie à cinq ans sont passés de 63 % à 90 % au cours des 30 dernières années, et sont maintenant proches de 100 % lorsque le cancer est diagnostiqué à un stade précoce.

>Causes

>Traitements

>Références

Les causes

Les causes du cancer des testicules demeurent obscures, comme l'est l'augmentation des taux de cancer. On sait que les taux varient en fonction de la race, les Caucasiens étant jusqu'à huit fois plus à risque de développer le cancer des testicules que les Africains ou les Asiatiques.

Le développement du cancer des testicules est déclenché par l'exposition environnementale dans l'utérus. En utilisant des souris génétiquement prédisposées à développer le cancer des testicules, les scientifiques ont démontré que les fœtus mâles exposés à des radiations, à environ 5 à 6 semaines de grossesse, ont un risque accru de développer un cancer des testicules1. C'était le premier exemple d'induction du cancer des testicules par un agent environnemental.

La greffe de tissu testiculaire, issu de fœtus humains avortés, dans une souris nude a fourni un modèle plus fiable pour étudier les causes du cancer des testicules2. Cette technique a été mise au point en 2010 et a depuis été utilisée pour montrer que l'exposition aux phtalates, des produits chimiques très utilisés et considérés auparavant comme liés au cancer des testicules, n'affecte pas les taux de survie ni la production de testostérone3.

Le professeur Richard Sharpe, en 2011, décrit ses recherches sur le cancer des testicules.

Il a été difficile de développer des modèles animaux, car il est rare que les animaux développent un carcinome in situ (CIS), le précurseur de la tumeur humaine. Toutefois, des études récentes ont montré que chez les marmousets, les tumeurs évoluent de manière similaire à celles de l'homme, avec en particulier l'inactivation du gène OCT4 liée au développement du CIS4. Les marmousets pourraient donc être un modèle approprié pour l'étude du cancer des testicules de l'homme.


Traitements

Les traitements actuels comprennent la suppression du testicule touché et la chimiothérapie en utilisant une combinaison de cisplatine, bléomycine et étoposide. Le cisplatine a été utilisée contre un large éventail de cancers, notamment le cancer de l'ovaire, les lymphomes et le cancer pulmonaire à petites cellules. À l'origine, la cisplatine a été créée par accident, en utilisant des électrodes en platine au cours d'une électrolyse. Il a alors été remarqué que la cisplatine empêchait la division cellulaire chez les bactéries. Plus tard, ses propriétés antitumorales ont été découvertes grâce à des expériences sur des souris5.


Références

  1. Shetty G, Comish PB, Weng CCY, Matin A, Meistrich ML (2012) Fetal Radiation Exposure Induces Testicular Cancer in Genetically Susceptible Mice. PLoS ONE 7(2): e32064. doi:10.1371/journal.pone.0032064
  2. Mitchell RT et al. (2010) Xenografting of human fetal testis tissue: a new approach to study fetal testis development and germ cell differentiation Hum. Reprod. 25 (10): 2405-2414. doi: 10.1093/humrep/deq183
  3. Mitchell RT et al. (2012) Do Phthalates Affect Steroidogenesis by the Human Fetal Testis? Exposure of Human Fetal Testis Xenografts to Di-n-Butyl Phthalate The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism 97(3):E341-E348 doi: 10.1210/jc.2011-2411
  4. McKinnell C et al. (2013) Perinatal germ cell development and differentiation in the male marmoset (Callithrix jacchus): similarities with the human and differences from the rat Human Reproduction 28(4):886–896 doi:10.1093/humrep/des465
  5. Rosenberg B, Vancamp L, Trosko JE, Mansour VH (1969) Platinum Compounds: a New Class of Potent Antitumour Agents Nature 222, 385-386 doi:10.1038/222385a0

Main menu
Select a language
Search
Loading