La ressource mondiale en matière de preuves scientifiques sur l’expérimentation animale

Loading
Main menu
Select a language
Search
Loading

Pourquoi utiliser des animaux

La recherche a recours à des animaux lorsqu'il est nécessaire de découvrir les réactions du corps vivant entier, l’ensemble étant bien plus complexe que la simple addition de ses parties. Dans la recherche, il est extrêmement difficile, et le plus souvent encore impossible, de remplacer l'utilisation d'animaux vivants par des méthodes alternatives.

Quatre raisons principales justifient l’utilisation des animaux dans la recherche:

Faire progresser les connaissances scientifiques

Les connaissances scientifiques supplémentaires obtenues grâce aux recherches biologiques fondamentales nous aident à comprendre le fonctionnement des organismes vivants. Elles nous permettent également de les mettre en pratique afin que les hommes et les animaux en bénéficient. L'étude des animaux est un élément essentiel de ce processus de recherche. Bon nombre des processus cellulaires fondamentaux sont identiques chez tous les animaux. En outre, les organismes des animaux sont similaires à ceux des êtres humains: ils assurent de nombreuses fonctions vitales, telles que la respiration, la digestion, le mouvement, la vue, l’ouïe et la reproduction. Pour traiter une maladie, les médecins et les scientifiques doivent comprendre le fonctionnement d'un organisme sain. Cela permet par conséquent de comprendre ce qui se produit dans le corps lorsque nous sommes malades et comment y remédier.

Bon nombre des connaissances sur l'anatomie et les fonctions du corps proviennent de résultats de recherches scientifiques sur les animaux. Étudier les différences et similitudes entre diverses espèces permet notamment de mieux les comprendre et de les comparer. Même des animaux simples peuvent être utilisés pour étudier des systèmes biologiques complexes, tels que le système nerveux ou le système immunitaire, dont l'organisation et le fonctionnement basiques sont identiques chez tous les animaux. Par exemple, l'étude de l'axone géant du calmar a fourni de nouvelles connaissances sur le fonctionnement des neurones. Les informations issues de ce type de travail peuvent ensuite être appliquées à des animaux plus hauts dans la chaîne alimentaire et aux êtres humains.

Read more

Read less

Back to the top

Comme modèles d'études d'une maladie

Les êtres humains et les animaux ont des centaines de maladies en commun. Par conséquent, les animaux peuvent servir de modèles pour l'étude d'une maladie humaine. Les lapins, par exemple, souffrent d'athérosclérose (épaississement des parois artérielles), de maladies, telles que l'emphysème, et de malformation congénitale, notamment le spina bifida. Les chiens peuvent être atteints par un cancer, des diabètes, des cataractes, des ulcères et des troubles du saignement, notamment l'hémophilie. Ils sont par conséquent des candidats idéaux pour les recherches concernant ces maladies. Les chats sont sujets aux mêmes déficiences visuelles que l'homme. Grâce à ces modèles, nous apprenons comment la maladie affecte l'organisme, comment le système immunitaire réagit, qui sera affecté et bien plus encore.

Les modèles animaux nous aident à mieux comprendre les maladies. Ils permettent également aux chercheurs d'explorer des traitements potentiels par des moyens qu'il serait impossible d'utiliser sur l'homme. L’étude des mécanismes de la maladie chez les modèles animaux aboutit directement au développement de nouvelles technologies et de nouveaux médicaments dont les hommes et les animaux bénéficient.

Les animaux qui ont été altérés pour créer des modèles de la maladie sont appelés modèles induits. Chez le rat, par exemple, l'intervention chirurgicale qui endommage une section particulière de la moelle épinière provoque des symptômes identiques à ceux observés chez les patients humains ayant les mêmes lésions. Ces modèles animaux permettent aux chercheurs de comprendre les réactions de l'organisme causées par ce type de lésions et ont été utilisés pour développer de nouveaux traitements.

Les progrès récents en technologie génétique ont permis de créer des animaux transgéniques, animaux qui ont de nouveaux gènes introduits dans leur ADN. Ils ont donc naturellement pu développer des maladies humaines. Cela a en particulier permis aux souris de servir de modèle à de nombreuses maladies humaines, qui, jusqu'ici,  étaient difficiles à étudier.

Read more

Read less

Back to the top

Pour développer et tester des formes potentielles de traitement

Une fois que les chercheurs en savent plus sur une maladie spécifique, les animaux sont utilisés pour développer et tester ces traitements potentiels dans le cadre du processus de recherche appliquée. Des médicaments pour la maladie de Parkinson ont par exemple été développés en utilisant des modèles animaux ayant des symptômes induits similaires. Ces modèles sont un élément essentiel pour appliquer les recherches biologiques à de vrais problèmes médicaux, permettant ainsi d'identifier de nouvelles cibles de prévention de la maladie. Il est indispensable d'obtenir des données d'études sur les animaux avant de pouvoir tester de nouvelles techniques thérapeutiques et procédures chirurgicales sur les patients humains.

Les outils de diagnostic, tels les scanners, et les implants, notamment les stimulateurs cardiaques ou prothèses de hanches sont sûrs et efficaces uniquement parce qu'ils ont été développés et testés sur des animaux. Un grand nombre de techniques chirurgicales, notamment l'intervention chirurgicale à cœur ouvert et la greffe cardiaque, s'appuient sur des méthodes et des équipements développés en ayant recours à des animaux.

Read more

Read less

Back to the top

Pour garantir la sécurité des personnes, des animaux et de l'environnement

Les nouveaux médicaments doivent être testés, car les chercheurs doivent mesurer les effets bénéfiques et dangereux d'un composé sur l'ensemble de l'organisme. Un médicament est tout d'abord testé invitro sur des tissus et organes isolés. La loi et l'éthique exigent cependant qu'il soit testé sur un modèle animal approprié avant que des essais cliniques chez l'homme puissent être réalisés.

Les tests sur les animaux fournissent des données concernant l'efficacité et la sécurité. Ils permettent non seulement d'identifier les potentiels problèmes d’innocuité, mais également de déterminer les doses qui seront administrées aux volontaires et aux patients lors des premiers essais sur l'homme.

Les tests sur les animaux permettent également de protéger les consommateurs, les travailleurs et l'environnement des effets dangereux des substances chimiques. Toutes les substances chimiques, à usage commercial ou personnel, doivent être testées afin de comprendre leurs effets sur les personnes et animaux y étant exposés. Les produits chimiques que nous utilisons au quotidien peuvent s'accumuler dans l'eau, les sols et l'air qui nous entourent et leur impact potentiel sur l'environnement doit faire l'objet de recherches approfondies.

Read more

Read less

Back to the top
Main menu
Select a language
Search
Loading